Les politiques religieuses de la France en Méditerranée coloniale (1830-1962)

Pourtant, depuis 1931, un troisième islam émerge en Algérie. Né en Égypte à la fin du XIXe siècle, le salafisme, alias le réformisme musulman, est officiellement implanté en Algérie depuis la création de l’Association des oulémas musulmans d’Algérie (AOMA) (10). Les autorités coloniales voient d’un bon œil cet islam réformé qu’elles comparent au protestantisme, et dont elles estiment qu’il va tenir en échec les marabouts (effectivement désignés comme ennemis principaux des islamistes). Après 1945, l’AOMA réclame la laïcité pour les musulmans d’Algérie pour les libérer de la tutelle administrative. L’incompréhension du phénomène par les autorités coloniales permet son extension, la multiplication de ses écoles libres arabophones, alors que cet islam nouveau porte en lui une menace mortelle sur la situation coloniale. C’est ce que la France devait découvrir à son insu durant la guerre d’Algérie (1954-1962), au cours de laquelle le salafisme conquiert des positions idéologiques et politiques toujours plus importantes au sein du Front de libération nationale (FLN) et de la société algérienne.

Notes

(1) Lucette Valensi, Le Maghreb avant la prise d’Alger, 1790-1830, Flammarion, 1969.

(2) Jacques Frémeaux, La conquête de l’Algérie : La dernière campagne d’Abd el-Kader, CNRS Éditions, 2016.

(3) Karima Dirèche, « Les Pères blancs ou la Société des missionnaires d’Afrique », in Salem Chaker (dir.), Dictionnaire biographique de la Kabylie, Ina-Yas/Edisud, 2003.

(4) Annie Rey-Goldzeiguer, Le Royaume arabe : La politique algérienne de Napoléon III, 1861-1870, SNED, 1977.

(5) Gilbert Meynier, L’Algérie révélée : La guerre de 1914-1918 et le premier quart du XXe siècle, Droz, 1981.

(6) Jacques Frémeaux, Les colonies dans la Grande Guerre : Combats et épreuves des peuples d’outre-mer, Éditions 14-18, 2006.

(7) Gilles Ferragu et Florian Michel (dir.), Diplomatie et religion : Au cœur de l’action culturelle de la France au XXe siècle, Publications de la Sorbonne, 2016.

(8) Luc Chantre, Le pèlerinage à La Mecque à l’époque coloniale (v. 1866-1940) : France - Grande-Bretagne - Italie, Thèse d’histoire soutenue à l’université de Poitiers en 2012.

(9) Abderrahmane Bouchène, Jean-Pierre Peyroulou, Ouanassa Siari Tengour et Sylvie Thénault (dir.), Histoire de l’Algérie à la période coloniale, 1830-1962, La Découverte, 2014.

(10) Ali Mérad, Le réformisme musulman en Algérie de 1925 à 1940. Essai d’histoire religieuse et sociale, Mouton & Co, 1967.

Article paru dans la revue Moyen-Orient n°34, « France : le retour d’une « politique arabe » ? », avril-juin 2017.

Légende de la photo ci-dessus : Parue dans L’Illustration en 1860, cette gravure montre l’arrivée de l’empereur Napoléon III (1852-1870) à Alger. © Shutterstock/Marzolino

Bienvenue sur Areion24.news.
Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions internationales et stratégiques (chercheurs, universitaires, etc.) et publiés dans les magazines Diplomatie, Carto, Moyen-Orient et DSI.

Dans notre boutique

non efficitur. risus. leo dolor Aliquam elit.
Votre panier
Areion24.news

GRATUIT
VOIR