Magazine Moyen-Orient

Famille et population au Moyen-Orient : la fin d’une « démographie arabe » ?

(8) En 1999, une enquête saoudienne relevait une moyenne de 6,5 enfants par femme illettrée, contre 2,7 enfants par femme diplômée de l’enseignement supérieur. Les ménages à hauts revenus avaient 4 enfants en moyenne, contre 5,6 chez les plus pauvres.

(9) En Égypte, par exemple, le célibat des femmes comme les hauts niveaux de fécondité font l’objet de campagnes gouvernementales. Rami Galal, « Egypt’s next national security threat: All the single ladies? », in Al-Monitor, 16 mai 2016.

(10) Diane Singerman, « The Economic Imperatives of Marriage: Emerging Practices and Identities among Youth in the Middle East », Middle East Youth Initiative Working Paper no 6, Wolfensohn Center for Development/Dubai School of Government, septembre 2007.

Légende de la photo ci-dessus : Le nombre d’enfants – ici des Jordaniens en 2018 – par femme a baissé dans la plupart des pays arabes, transformant les modèles familiaux. © Shutterstock/MZeta

Article paru dans la revue Moyen-Orient n°41, « Kurdistan syrien : réalité politique ou utopie ? », janvier-mars 2019.

Bienvenue sur Areion24.news.
Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions internationales et stratégiques (chercheurs, universitaires, etc.) et publiés dans les magazines Diplomatie, Carto, Moyen-Orient et DSI.

Dans notre boutique

Votre panier
Areion24.news

GRATUIT
VOIR