Magazine Diplomatie

Alexandre le Grand, le « philosophe en armes »

On le sait, ce qui est caché est souvent le plus important. Le médaillon est dans la pénombre, presque invisible, suggérant à celui qui sait voir les choses derrière les choses, une métaphysique ou une esthétique tragique de l’action, le rêve mélancolique du philosophe sur le temps et la mort, la nécessaire ruine des hommes et des empires. Aristote, dans une lumière de soleil couchant, en harmonie avec les « grands morts » que sont Homère, le « maître de toute poésie », et Alexandre, le plus grand des capitaines, médite. Un rêve philosophique qui donne vie et anime l’œuvre superbe et mystérieuse de Rembrandt.

Rembrandt a voulu cette trilogie associant le plus grand philosophe au plus grand poète et au plus grand condottiere. À travers Alexandre, le politique, secrètement présent, permet la rencontre entre la philosophie et la poésie. Il construit le dialogue silencieux d’Aristote avec Homère.

Le philosophe sait le génie d’Homère qui a plus d’un rapport avec le sien, et a montré à son royal élève l’excellence des maximes de l’Iliade, le poème « simple et pathétique ». Alexandre sera maître de guerre par Homère, et le rival d’Achille par sa recherche de la gloire (le kléos), de la démesure (l’hybris) et de l’amitié (la philia) : « À en croire les Alexandrins qui parlent sur la foi d’Héraclide, Homère a fait campagne [sustrateuein] à ses côtés, non sans œuvrer pour l’expédition, ni sans y prendre part, en vérité. » (Plutarque, Vie d’Alexandre, 26, 3, trad. A. Sokolowski)

Notes

(1) Voir O. Battistini et P. Charvet (dir.), Alexandre le Grand, histoire et dictionnaire, Paris, Robert Laffont, « Bouquins »,2004.

(2) Arthur Boucher, Art de vaincre. Aux deux pôles de l’histoire. Sa loi éternelle. Homère. Sparte et Athènes. Alexandre. Napoléon. La Grande guerre, Nancy, Paris, Strasbourg, Berger-Levrault, 1928.

(3) J.-E. Lendon, Soldats et fantômes. Combattre dans l’Antiquité, Paris, Tallandier, 2009.

(4) Voir O. Battistini, Alexandre le Grand, Le Philosophe en armes, Paris, Ellipses, « Biographies & mythes historiques, 2018.

Légende de la photo en première page : Mosaïque représentant Alexandre le Grand, sur son cheval Bucéphale. Roi de Macédoine à partir de 336 av. J.-C, ses conquêtes lui offrent une gloire qu’aucun autre guerrier dans l’histoire du monde n’a connue. Son empire s’étendra de la mer Adriatique aux rives de l’Indus. (© Berthold Werner)

Article paru dans la revue Diplomatie n°98, « Monarchies d’Europe : Forces ou faiblesses des démocraties ? », mai-juin 2019.

Olivier Battistini, Alexandre le Grand, Un philosophe en armes, Ellipses, « Biographies & Mythes historiques, Paris, novembre 2018, 432 p.

Bienvenue sur Areion24.news.
Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions internationales et stratégiques (chercheurs, universitaires, etc.) et publiés dans les magazines Diplomatie, Carto, Moyen-Orient et DSI.

Dans notre boutique

Votre panier
Areion24.news

GRATUIT
VOIR