Magazine Les Grands Dossiers de Diplomatie

Le dernier Coréen naîtra-t-il en 2621 ?

(7) Réponse à une enquête citée par Elizabeth Hervey Stephen, « Bracing for Low Fertility and a Large Elderly Population in South Korea », Korea Economic Association, 18 avril 2012.

(8) Kim Doo-Sub, « La population sud-coréenne : évolutions récentes et principaux enjeux », Korea Analysis, no 9, Asia Centre.

(9) Nicholas Eberstadt, « The Global War Against Baby Girls », The New Atlantis-Journal of Technology and Society, 2011.

(10) En Amérique latine, la baisse du ratio de dépendance permise par la transition démographique a eu lieu pendant la « décennie perdue ». Au Maghreb, la transition démographique des années 2000 s’est accompagnée de la montée du chômage des jeunes.

(11) D. E. Bloom, J. G. Williamson, « Demographic Transitions and Economic Miracles in Emerging Asia », NBER no 6268, novembre 1997.

(12) Avec la généralisation de la famille nucléaire, les mères s’occupent des études des enfants et ce suivi devient une occupation à temps plein lorsque les enfants préparent l’entrée à l’université.

(13) Une étude des Nations Unies montre que maintenir le ratio de dépendance au niveau de 1995 exigerait 95 millions d’immigrés par an soit la population mondiale entre 1995 et 2050 ! (https://www.un.org/en/development/desa/population/publications/pdf/ageing/replacement-chap4-ko.pdf)

(14) E. H. Stephen, South Korea’s Demographic Dividend: Echoes of the Past or Prologue to the Future? CSIS, février 2019.

(15) « South Koreans alarmed by prospect of extinction by 2750 », Financial Times, 25 août 2014.

(16) Joonkyung Ha , « Why Can’t South Korea Solve its Demographic Crisis? », East Asia Foundation, 18 décembre 2018.

Légende de la photo en première page : Une famille sud-coréenne s’est retrouvée dans un parc de Séoul pour faire une photo avec le dernier né. En 2018, le taux de fécondité a atteint un nouveau plus bas de 0,98 enfant par femme (en deçà des 2,1 nécessaires au renouvellement des générations), malgré une panoplie de mesures pour faire remonter l’un des taux de natalité les plus faibles au monde. Depuis 2005, le gouvernement aurait dépensé la somme de 107 milliards d’euros pour tenter d’inverser la tendance, mais sans succès. (© Shutterstock/KoreaKHW)

Article paru dans la revue Les Grands Dossiers de Diplomatie n°51, « La démographie : un enjeu géopolitique majeur »,  Juin-Juillet 2019.

Du même auteur :

Marc Lautier, Jean-Raphaël Chaponnière, Économie de l’Asie du Sud-Est : au carrefour de la mondialisation, Paris, Bréal, 2018, 264 p.

Bienvenue sur Areion24.news.
Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions internationales et stratégiques (chercheurs, universitaires, etc.) et publiés dans les magazines Diplomatie, Carto, Moyen-Orient et DSI.

Dans notre boutique

Votre panier
Areion24.news

GRATUIT
VOIR