Magazine DSI

Le T-90 : Dernier souffle soviétique de la guerre froide

L’industrie soviéto-russe des chars dans l’après-guerre froide
Le T‑72 est produit à un peu plus de 27 000 exemplaires à partir de 1973, devançant ainsi très nettement la production de son prédécesseur, le T‑64 (13 108), ainsi que celle de son successeur, le T‑80 (7 066). Dans les années 1980, ces trois chars sont construits sur cinq sites différents :
  • les T‑64 et les T‑80UD (diesel) le sont chez Malyshev à Kharkov, en Ukraine ;
  • des T‑80U (turbine à gaz) et certains T‑72 chez UVZ (UralVagonZavod), sur le site historique de Nijni-­Tagil dans l’Oural ;
  • des T‑72 chez ChTZ (Cheliabinsk Traktor Zavod) à Tcheliabinsk ;
  • des T‑80U chez Kirov, à Leningrad, et chez Transmash, à Omsk, en Sibérie.
Au début des années 1990, la disparition de l’URSS engendre la perte de trois des cinq sites et il ne reste de nos jours que deux centres de production : Nijni-Tagil et Omsk. En 1989, ChTZ ferme après avoir produit 1 522 T‑72, puis Leningrad en 1991. Kharkov ne ferme pas, mais produit désormais pour le compte de l’armée ukrainienne, à la suite de l’indépendance du pays. Les conséquences sont immédiates, car cette réduction de plus de 50 % des sites fait chuter le nombre de chars produits de 3 264 en 1987 à 1 000 en 1991. Mais l’inertie de l’administration russe, héritière de l’ère soviétique, est importante et la production de T‑72 et de T‑80U continue… sans commandes officielles de Moscou, qui ferme les yeux afin d’éviter des conflits sociaux lors de cette période d’instabilité. En 1992, 350 T‑72S et 15 T‑80U sortent des usines d’UVZ et 5 autres T‑80U sortent des ateliers Transmash. Par chance pour Transmash, les T‑80U produits vont trouver preneur en 1996 auprès des forces sud-­coréennes et chypriotes. En revanche, pour UVZ, les choses s’avèrent plus compliquées. En juillet 1995, les ouvriers non payés vont entamer un mouvement de grève durant lequel ils manifestent en pilotant les chars dans les rues de Nijni‑Tagil.
Légende de la photo en première page : Le T-90A, montrant le positionnement des brouilleurs du système Shtora sur l’avant de la tourelle. (© Victor Zastolskiy/Shutterstock)
Article paru dans la revue DSI n°140, « Le T-90, cavalier des steppes », mars-avril 2019.

Bienvenue sur Areion24.news.
Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions internationales et stratégiques (chercheurs, universitaires, etc.) et publiés dans les magazines Diplomatie, Carto, Moyen-Orient et DSI.

Dans notre boutique

Votre panier
Areion24.news

GRATUIT
VOIR