Magazine Les Grands Dossiers de Diplomatie

Tensions entre l’Iran, l’Arabie saoudite et les États-Unis : vers une militarisation du conflit ?

La nouvelle stratégie de Washington vis-à-vis de l’Iran

Du côté iranien, le coût économique exorbitant en lien avec le retour des sanctions unilatérales américaines conduit la République islamique à réduire ses engagements dans le cadre de l’Accord nucléaire de 2015. Le défi demeure pour l’Iran de réduire ses engagements nucléaires sans pour autant montrer une volonté de militariser son programme nucléaire. C’est un défi certain, car l’Accord avait été conclu pour clarifier les intentions iraniennes dans le domaine nucléaire. L’Iran a, à la fin du mois d’octobre 2019, repris ses activités dans le domaine de la recherche nucléaire, mis en route des centrifugeuses plus modernes sur le plan technologique, légèrement augmenté le taux d’enrichissement de l’uranium et augmenté son stock d’uranium enrichi au-delà des limites fixées par l’Accord sur le nucléaire. Ces mesures sont, selon Téhéran, réversibles et visent à inciter les pays européens à développer leurs relations économiques avec la République islamique.

En outre, du côté américain, on dénonce désormais avec une véhémence accrue le programme balistique iranien et la politique régionale de Téhéran. Cependant, ces questions se situent au-delà du champ de l’Accord sur le nucléaire qui, rappelons-le, est un accord de non-prolifération nucléaire. Le fait que ces problématiques soient désormais au centre de la nouvelle stratégie — globale — de Washington vis-à-vis de l’Iran constitue, en creux, une critique qui s’adresse plus à l’ancienne administration démocrate qu’à l’Iran en tant que tel. Quoi qu’il en soit, la nouvelle crise de confiance entre Washington et Téhéran augmente les risques d’une confrontation militaire dans le golfe Persique. En effet, si les États-Unis ont adopté de nouvelles sanctions contre les Gardiens de la Révolution, Téhéran a quant à lui placé les forces américaines basées au Moyen-Orient sur sa liste des organisations terroristes et qualifié le gouvernement américain de « commanditaire du terrorisme » (4). De plus, l’Iran estime que l’annonce par les États-Unis de l’envoi de renforts militaires dans le golfe Persique constitue une « menace pour la paix internationale » et que la justification avancée — les menaces persistantes venant d’Iran — est « une invention (…) pour justifier leur politique hostile et pour créer des tensions dans le golfe Persique » (5).

L’une des différences entre l’administration américaine actuelle et la précédente se retrouve dans leur stratégie respective vis-à-vis du peuple iranien. Avec une réussite certaine, le président Obama prenait soin de bien distinguer la population du régime, en citant par exemple le poète Hafez dans son discours pour la nouvelle année iranienne. En revanche, la vision de Trump, qui réduit l’Iran au statut de « régime voyou » de la République islamique, renforce les sentiments nationalistes des Iraniens qui, de leur côté, déplorent la nouvelle lune de miel entre les États-Unis et l’Arabie saoudite, le rival régional de Téhéran.

La nouvelle stratégie iranienne de l’administration Trump a déjà eu des effets négatifs sur l’économie iranienne : la monnaie nationale (le rial) a été dévaluée de 38 % sur l’année iranienne (mars 2018-mars 2019), selon la Banque mondiale, et le taux d’inflation dépasse les 40 % en 2019. Cette crise économique s’explique par la chute des revenus pétroliers qui représentent entre 30 et 40 % des recettes de l’État iranien. L’objectif de Washington de réduire à zéro les exportations pétrolières iraniennes a donc des effets dévastateurs pour l’économie du pays.

Une désescalade qui se complique

Face au risque d’un accroissement des tensions irano-américaines, la société civile iranienne, d’une très grande vitalité, veut éviter d’être victime de la répression politique interne croissante justifiée par la rhétorique officielle à propos de « l’ennemi américain ». Si l’on en croit la propagande de la République islamique, la volonté ultime des États-Unis serait de détruire l’Iran en se focalisant sur son programme de missiles et sa politique régionale. Il s’agirait de nouveaux moyens pour parvenir à un même objectif, à savoir le changement de régime. Dans ce contexte, il sera plus difficile pour le président Rohani de mettre fin, comme il le souhaitait, à la tradition révolutionnaire qui consiste à scander des slogans à la fin des prières du vendredi telles que : « Mort à l’Amérique ! », « Mort à Israël ! », « Mort à l’Angleterre ! » ou « Mort aux Al-Saoud ! ».

Dans le même temps, les plus conservateurs des islamistes iraniens défendent l’idée selon laquelle l’accord sur le nucléaire a apporté une hostilité accrue des États-Unis contre l’Iran en lieu et place de la levée attendue des sanctions et du respect promis par le président Rohani lors des négociations sur le nucléaire. Enfin, la perception en Iran sur le rôle émergent des pays européens comme possibles protecteurs de l’Accord n’est pas univoque. Le Guide suprême critique ce qu’il estime être l’hypocrisie des Européens dans leur défense de l’Accord, qui n’est pas compatible selon lui avec leur alignement sur Washington à propos du programme balistique iranien et de la politique régionale de Téhéran. Les conservateurs estiment ainsi que les Européens et les Américains sont les deux faces d’une même pièce : ils estiment que la France joue désormais le rôle du « good cop » et les États-Unis celui du « bad cop ». C’était l’inverse pendant la période Obama-Sarkozy-Hollande. En revanche, les modérés soutiennent la médiation du président Macron qui vise à une désescalade des tensions militaires dans le golfe Persique. Le succès de la médiation française est néanmoins très improbable en raison de l’incapacité de la France et plus largement de l’Europe à affirmer sa souveraineté économique face à Washington. Le fait que les entreprises françaises et européennes suivent les conseils de l’administration Trump en matière de relations économiques avec l’Iran décrédibilise tout rôle diplomatique des chancelleries européennes aux yeux des conservateurs en Iran. Ensuite, l’opposition des conservateurs en Iran à la médiation française contribue à alimenter le jeu factionnel en République islamique et les contacts multiples entre les présidents français et iranien (à 20 reprises cette dernière année selon les sources iraniennes) ne sont pas un signe de force, car le Guide reste le principal décisionnaire en la matière. Ainsi, face à l’escalade américaine, l’Europe a certes défendu sur le plan rhétorique les mêmes positions sur l’Accord sur le nucléaire que la Russie et la Chine. Mais il n’en reste pas moins que les convergences transatlantiques sont plus fortes sur les autres dossiers conflictuels entre l’Occident et l’Iran. Qu’il s’agisse du programme balistique, de la politique régionale iranienne ou du non-respect des droits humains en République islamique, les différends entre Bruxelles et Washington se limitent à des questions de méthode plus que d’objectifs. En effet, s’agissant de la politique régionale iranienne, Paris partage l’analyse de l’axe États-Unis-Arabie saoudite-Israël sur la dimension perçue comme « hégémonique » de la politique iranienne mais, à la différence de ces trois pays, pense que le dialogue est la meilleure solution pour régler le problème.

À propos de l'auteur

Clément Therme

Clément Therme

Chercheur post-doctorant pour le programme « Savoirs nucléaires » du CERI (Sciences Po Paris) et auteur de L’Iran et ses rivaux : entre nation et Révolution (Passés composés chez Humensis, à paraître en 2020).

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Bienvenue sur Areion24.news.
Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions internationales et stratégiques (chercheurs, universitaires, etc.) et publiés dans les magazines Diplomatie, Carto, Moyen-Orient et DSI.

Les Grands Dossiers de Diplomatie n°54 - L'état des conflits dans le monde - décembre 2019-janvier 2020

Dans notre boutique

Calendar

janvier 2020
L M M J V S D
« Déc    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

RSS Meks Blog

  • Top 3 proven methods to monetize your WordPress site or blog 17 décembre 2019
    Eager to learn how to monetize your WordPress site or blog in an easy way? Read our guide and learn all about it! The post Top 3 proven methods to monetize your WordPress site or blog appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • Top 8 WordPress audio player plugins to enhance your podcast or music 15 novembre 2019
    What are the top WordPress audio player plugins to choose from for your next music or podcast project? Take your pick from our suggestions! The post Top 8 WordPress audio player plugins to enhance your podcast or music appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • How to add Instagram photo feed to your WordPress site (in 5 minutes!) 1 octobre 2019
    How (and why) to add Instagram to WordPress and see more benefits from that match? We give you all the details and tools to do it successfully yourself! The post How to add Instagram photo feed to your WordPress site (in 5 minutes!) appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • 15 best headline & blog title generator tools to easily boost your SEO 12 septembre 2019
    Ready to increase traffic to your website today? Use these headline generator tools and improve your click-through-rates! The post 15 best headline & blog title generator tools to easily boost your SEO appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • How to create a Facebook Page for your blog (plus PRO tips) 4 septembre 2019
    Wondering how to create a Facebook Page for your blog knowing that you really do need one? Follow our in depth guide and learn how to create and manage attractive and successful Facebook Page! The post How to create a Facebook Page for your blog (plus PRO tips) appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • Beginners guide on how to redirect a page in WordPress 29 août 2019
    Whether you’re trying to redirect a page in WordPress or just want to discover and understand why it’s important, use this guide to help you get ahead of it and learn all there is to it. The post Beginners guide on how to redirect a page in WordPress appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • The best Facebook Groups for SEO to improve your knowledge and rankings 21 août 2019
    Are you tired of searching for the best Facebook groups for SEO to improve your knowledge and learn about the tricks from the trade? The post The best Facebook Groups for SEO to improve your knowledge and rankings appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • Useful rank tracking plugin and tools recommendation to improve your WordPress website SEO 15 août 2019
    Are you looking for a reliable rank tracking plugin to track your rankings on search engines and improve SEO strategy? Here is our top recommendation! The post Useful rank tracking plugin and tools recommendation to improve your WordPress website SEO appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • 6 reasons why you should never use WordPress nulled themes 7 août 2019
    What are WordPress nulled themes and should you use them, are they really that bad as people say or it’s just to scare you away from using the good stuff for free? In this article, we’re explaining in details why you should never ever use these kinds of themes. The post 6 reasons why you […]
    Ivana Cirkovic
  • Top 6 WordPress Portfolio plugins (hand-picked by designers) 31 juillet 2019
    Wondering what type of WordPress Portfolio plugins to use to showcase your work? Read our recommendation and choose between these top eight I present to you today. The post Top 6 WordPress Portfolio plugins (hand-picked by designers) appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic

Text

Distinctively utilize long-term high-impact total linkage whereas high-payoff experiences. Appropriately communicate 24/365.

Pin It on Pinterest

Votre panier
Areion24.news

GRATUIT
VOIR