Ciblage : les intelligences artificielles arrivent…

Ce sont donc autant de capacités qui seront utiles non seulement au standard F4 du Rafale, mais aussi au SCAF, à SCORPION ou encore à la veille collaborative navale. Au passage, on note que ces systèmes dépendent largement des capacités de renseignement, pour la mise à jour des bases de données et des bibliothèques de menaces qui alimenteront les algorithmes. Si l’on ne connaît pas les capacités exactes de l’IA de reconnaissance automatique utilisée sur le TALIOS, la nature même de ces logiciels les rend évolutifs : leur apprentissage ne dépend guère que des informations auxquelles ils peuvent se confronter. Pour peu évidemment que leurs besoins premiers – soit l’énergie, le refroidissement et la capacité de calcul – soient satisfaits.

Notes

(1) Pour une vision plus large des applications de l’IA aux opérations contemporaines, voir notre hors-série no 65, publié en partenariat avec le CREC Saint-Cyr, avril-mai 2019.

(2) Voir notamment Philippe Langloit, « Robotique de combat : les progrès viennent des petits États », Défense & Sécurité Internationale, no 125, septembre-octobre 2016.

(3) Philippe Langloit, « L’évolution de l’aviation militaire à l’aune du Bourget 2017 », Défense & Sécurité Internationale, no 131, septembre-octobre 2017.

Légende de la photo en première page : Le système de ciblage du missile MMP pourrait bénéficier du système d’aide à la désignation de cible 2ACI. (© Laurent Guichardon/MBDA)

Article paru dans la revue DSI hors-série n°69, « Technologies et Armements : 2020, l’année de rupture  », décembre 2019-janvier 2020.

Bienvenue sur Areion24.news.
Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions internationales et stratégiques (chercheurs, universitaires, etc.) et publiés dans les magazines Diplomatie, Carto, Moyen-Orient et DSI.

Dans notre boutique

mattis leo. ut amet, Phasellus libero. sit risus. id
Votre panier
Areion24.news

GRATUIT
VOIR