DSI hors-série n°74 – L’éditorial

Tous les deux ans, le salon Euronaval est un rendez-vous incontournable pour celles et ceux dont le domaine aéromaritime est le métier. Il est aussi pour nous l’occasion d’un point de situation sur l’évolution capacitaire et conceptuelle dans les marines. Depuis notre n°62, les tendances lourdes ne se sont pas démenties : nombre de marines développent leurs aptitudes et les plus ambitieuses continuent de vouloir affermir leur présence en haute mer.

Les capacités développées pour ce faire, là aussi, ne sont pas orphelines : densification et diversification des salves, développement des aptitudes sous-marines, mise en avant du combat coopératif comme levier d’efficience. Au-delà, la mer est le théâtre de rivalités qui vont croissant. Certes, la territorialisation maritime n’est pas un phénomène nouveau – nous l’avons largement abordé ces dernières années. Mais tout en restant un espace de démonstration des puissances nationales, elle est aussi un espace de développement des stratégies intégrales nationales. Or, le phénomène n’est plus uniquement cantonné à la mer de Chine méridionale. Plus près de chez nous, il s’exprime en mer d’Azov ou, d’une manière plus médiatisée, en Méditerranée orientale.

On aurait tort de voir dans la confrontation entre la Grèce, Chypre et la Turquie la seule expression d’une course aux ressources gazières. Au prétexte de cette dernière, l’affaire est beaucoup plus complexe, entre rivalités historiques, instrumentalisation du droit, confrontation des nationalismes et, bien entendu, déploiements maritimes.

Si nous consacrons une partie de ce numéro hors-série à la question, c’est aussi parce que l’on rejoint ici un aspect fondamental de la stratégie militaire : le rapport au temps. Si l’on ne peut que se réjouir d’une potentielle désescalade, il faut aussi constater que les ambitions turques sont là pour durer et qu’elles s’adossent à un solide programme de montée en gamme navale. Maritime, le 21ème siècle sera aussi celui des temps longs stratégiques. Avec pareilles règles du jeu, la question n’est donc plus seulement « comment l’emporter », mais aussi « comment tenir » ?

Vous pouvez retrouver son sommaire du hors-série n°74 et l’acheter en ligne.

Joseph Henrotin 

Dans notre boutique

elit. velit, diam lectus odio libero. Nullam ipsum libero eget felis
Votre panier