Élections américaines : un nouveau président à la tête d’une Amérique toujours aussi divisée

Qu’à cela ne tienne, malgré la possibilité de recomptage et de contestation judiciaire, la transition présidentielle est déjà amorcée. L’équipe Biden a d’ailleurs déjà annoncé ses priorités : résoudre la crise sanitaire et économique liée au coronavirus grâce à une intervention accrue du gouvernement fédéral, déployer un plan de relance économique, travailler pour l’équité raciale et lutter contre les changements climatiques. Joe Biden compte également annuler bon nombre de décisions de son prédécesseur en mettant fin à l’interdiction de voyage visant certains pays musulmans et en réinstaurant la règlementation environnementale mise en place par Obama et abolie par Trump.

Sur le plan international, Joe Biden a fait campagne sur une promesse de retourner à la normale et de restaurer l’image des États-Unis dans le monde, mais la tâche risque d’être ardue, car l’imprévisibilité des quatre dernières années a miné la confiance de plusieurs alliés. De plus, le vide laissé par Washington sur la scène internationale a permis à d’autres pays comme la Chine et la Russie d’étendre leur sphère d’influence, une tendance difficilement réversible. Cela étant dit, l’arrivée de l’ancien vice-président de Barack Obama à la Maison-Blanche présage le réengagement américain dans les forums multilatéraux comme l’ONU, l’OTAN, et le G7, ainsi qu’une plus grande prévisibilité de l’attitude de Washington. Joe Biden s’est également engagé à réintégrer l’Accord de Paris sur le climat et à participer à l’effort mondial pour combattre les changements climatiques.

Entre une pandémie mondiale, un agenda législatif ambitieux et la mission qu’il s’est lui-même donnée de réunifier la société américaine, plusieurs défis attendent celui qui, à l’âge de 78 ans, deviendra le plus vieux président de l’histoire des États-Unis. Après avoir suivi scrupuleusement l’évolution des résultats de cette élection historique, il y a fort à parier que les yeux du monde entier regarderont aussi attentivement la suite.

Note

(1) Le taux de participation pour l’élection de 2020 est estimé à 66,4 %, selon l’Elect Project.

Légende de la photo en première page : Joe Biden, 46président élu des États-Unis. (© Alex Gakos/Shutterstock)

Dans notre boutique

venenatis elit. Sed dapibus at libero risus. ut felis in tempus vel,
Votre panier