Magazine Les Grands Dossiers de Diplomatie

L’échec du contre-terrorisme américain face à l’État islamique

En définitive, les volets militaires et civils du CT fonctionnent en vase clos. En faisant l’impasse sur les dynamiques politiques, ils renforcent un cercle vicieux où la politique américaine ne parvient pas à reprendre l’initiative au Moyen-Orient tandis que la crise régionale s’aggrave face à l’influence croissante de l’Iran en Irak et au risque très probable d’une nouvelle offensive turque en Syrie. 

Notes

(1) Les recherches d’Arthur Quesnay portent sur l’Irak et la Syrie depuis 2009. Il est l’auteur de La guerre civile irakienne : ordres partisans et politiques identitaires à Kirkouk (Paris, Karthala, à paraître en 2021) et a co-publié, avec Adam Baczko et Gilles Dorronsoro, Civil War in Syria (Cambridge University Press, 2018).

(2) Senior advisor au Centre pour le dialogue humanitaire, son travail se concentre depuis 2013 sur les dynamiques politiques dans les zones des oppositions syriennes. Il est l’auteur de deux livres : L’islam de marché (Paris, Seuil, 2005) et L’ordre des caïds (Paris, Karthala, 2005).

(3) Les « territoires disputés » irakiens constituent des zones de non-droit où l’impossible entente politique entre les partis kurdes irakiens, les milices chiites pro-iraniennes et l’État irakien favorise le maintien de l’EI.

(4) À la même époque, l’armée américaine adopte la même approche de la société afghane, Gilles Dorronsoro, Le gouvernement transnational en Afghanistan : une si prévisible défaite (Paris, Karthala, à paraître en 2021).

Légende de la photo en première page : Le 9 mars 2020, des soldats américains quittent la base Al-Qaïm, à la frontière syrienne. Rien qu’en 2020, l’État islamique (EI) a organisé plus de 1400 attaques. Déployé dans les gouvernorats de Kirkouk et Mossoul, ainsi que dans la province de Diyala, le long de la frontière iranienne, l’EI est particulièrement présent dans les « territoires disputés », où il utilise les divisions entre l’armée irakienne, les milices chiites et les forces kurdes. (© DoD/Andrew Garcia)

Article paru dans la revue Les Grands Dossiers de Diplomatie n°61, « Géopolitique des États-Unis », Avril – Mai 2021.

Guerre civile irakienne. Ordres partisans et politiques identitaires a Kirkouk (2003-2020), Paris, Karthala, avril 2021 (à paraître).

Avec Gilles Doronsorro et Adam Boczko, Syrie. Anatomie d’une guerre civile, Paris, CNRS Éditions, mai 2016, 416 p.

À propos de l'auteur

Arthur Quesnay

Docteur en science politique et chercheur au sein du programme « Social Dynamics of Civil Wars » (European Research Council/Paris-1 Panthéon Sorbonne).

À propos de l'auteur

Patrick  Haenni

Docteur en science politique et chercheur associé à l’Institut de l’université européenne.

Bienvenue sur Areion24.news,
le portail d'information dédié aux relations internationales et aux questions de Défense des publications d'Areion Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions géopolitiques et stratégiques publiés dans nos différents magazines.

Votre panier