Magazine DSI

Penser la guerre : De Gaulle et la modernité scientifique et technique

Le réel vit et ce qui vit est en mouvement. Comprendre la modernité, c’est comprendre que le moteur de l’histoire s’est emballé, que la pédale droite ne peut que s’enfoncer toujours plus, que sous l’impulsion des sciences et des techniques les hommes sont entrés dans une ère nouvelle d’abord définie par l’accélération. Il y a dans l’acharnement de Charles de Gaulle à défendre publiquement les idées développées dans Vers l’armée de métier bien plus que les ambitions d’un réformateur à moderniser l’armée et à réviser la stratégie française : il y a l’exposé sur un mode technique d’une philosophie implicite de l’histoire et de la connaissance. Puisque le monde est dynamique et contingent, la pensée qui se donne pour objectif d’en appréhender la complexité en vue de l’action ne peut qu’épouser la fluidité du réel, qu’être elle-­même mouvement perpétuel.

L’empirisme et le pragmatisme, orientations de l’esprit vivant face au monde vivant, s’opposent ainsi à une doctrine qui, fixée dans un discours, prise au piège de son inscription dans les formules conceptuelles et les codes du langage institutionnel, n’est plus que représentation statique en discontinuité avec le réel en devenir, c’est-à‑dire n’est plus que pensée morte. Dans l’esprit de Charles de Gaulle, la technique ne s’oppose pas à l’intuition et à l’inspiration : ce serait là une conception purement abstraite de la réalité, impropre à diriger la pensée vers l’action et la victoire. L’élan de l’esprit inspiré s’empare de toutes les ressources du monde, y compris des plus froidement matérielles, pour tenter de répondre avec intelligence aux défis chaque fois singuliers que l’histoire lance aux hommes et aux sociétés. Discerner en elle l’essentiel de l’accessoire, les variables qui, à chaque époque et en chaque situation, en dessinent les lignes de force, telle doit être l’ambition intellectuelle du chef militaire et, plus largement, de tout homme d’action.

Notes

(1) Charles de Gaulle, Vers l’armée de métier, Berger-Levrault, Paris, 1934.

(2) Charles de Gaulle, Mémoires de guerre, tome I, L’appel 1940-1942, Plon, Paris, 2005 [1954].

(3) Charles de Gaulle, Le fil de l’épée, Berger-Levrault, Paris, 1932.

Légende de la photo en première page : Un char Renault FT17. De Gaulle était particulièrement conscient des progrès techniques et de leur signification pour les forces. (© Tom Meaker/Shutterstock)

Article paru dans la revue DSI n°155, « Ka-52 Alligator : la reptile de Kamov », Septembre-Octobre 2021.

Bienvenue sur Areion24.news,
le portail d'information dédié aux relations internationales et aux questions de Défense des publications d'Areion Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions géopolitiques et stratégiques publiés dans nos différents magazines.

Votre panier