Magazine DSI

Les Yasen(‑M) : le renouveau de la flotte d’attaque sous-marine russe

En outre, il semble que le seul Yasen, le K‑560 Severodvinsk, présente une sorte de statut « hybride » : navire opérationnel, il est très régulièrement mis à contribution pour assurer les essais de tirs du missile 3M22 Zirkon. Il est tentant pour la marine russe de conserver à ce bâtiment non standardisé avec les Yasen‑M et exploité dans le cadre d’essais un statut de navire d’essais et de se concentrer sur les Yasen‑M pour assurer les missions opérationnelles. Il est improbable de le voir quitter le service actif dans l’immédiat, mais, dans le cadre d’une prolongation de la série Yasen‑M (18), la standardisation sur le seul Yasen‑M et l’emploi du K‑560 comme navire d’essais prendrait tout son sens.

De manière amusante, un article récent paru dans la presse russe (19) précise un des emplois envisagés pour la classe Yasen‑M au sein de la Flotte du Pacifique : remplissant, grâce à leur discrétion, des fonctions de recherche et d’illumination des cibles, les Yasen‑M travailleraient en tandem avec les SSGN Antey modernisés et rééquipés (Projet 949 AM) avec des missiles Oniks/Kalibr et Zirkon qui rempliraient le rôle de « camions à missiles » sous-­marins. Il est vrai qu’avec une dotation de 72 missiles de croisière, ces derniers seraient parfaitement adaptés à ce rôle. Avec, finalement, un beau clin d’œil de l’histoire, le successeur (Yasen‑M) étant appelé à travailler de concert avec le navire (Antey) qu’il était censé remplacer et à lui ouvrir la voie !

Notes

(1) Sous-marins d’attaque, sous-marins lanceurs de missiles de croisière, etc.

(2) « Cèdre ».

(3) « Frêne ».

(4) Entre le ministère de la Défense et le bureau d’études Malakhit.

(5https://​krylov​-centre​.ru/

(6) En collaboration avec le ministère de la construction navale.

(7) Тактико-техническое задание. Littéralement : « Tâches tactiques et techniques ». Un document définissant les missions et capacités d’un bâtiment.

(8) Le numéro tactique K‑329 a été récupéré par le sous-marin Belgorod (Projet 09852).

(9) K‑573 Novossibirsk (2013), K‑571 Krasnoyarsk (2014), K‑564 Arkhangelsk (2015), K‑xxx Perm (2016), K‑xxx Ulyanovsk (2017) et enfin Vladivostok et Voronezh (2020).

(10) многоцелевых атомных подводных лодок с крылатыми ракетами (APLK).

(11) À titre d’exemple, un SSGN de la classe Antey (Izd.949A Oscar II) déplace 24 000 t en immersion.

(12) La grande différence entre déplacement en surface et déplacement en plongée s’explique par l’importante réserve de flottabilité qui est caractéristique des sous-marins soviéto-russes.

(13https://​tass​.ru/​a​r​m​i​y​a​-​i​-​o​p​k​/​1​3​1​1​0​077

(14) Division des sous-marins ;11-й дивизии подводных лодок

(15https://​function​.mil​.ru/​n​e​w​s​_​p​a​g​e​/​c​o​u​n​t​r​y​/​m​o​r​e​.​h​t​m​?​i​d​=​1​2​0​8​1​0​7​5​@​e​g​N​ews

(16) Un phénomène similaire est constaté avec les SNLE de la classe Boreï‑A (Pr.955A/09552).

(17https://​tass​.ru/​a​r​m​i​y​a​-​i​-​o​p​k​/​1​2​2​0​8​869

(18) On devrait en savoir plus une fois que les arbitrages financiers liés au futur GPV 2024-2033 seront achevés.

(19https://​ria​.ru/​2​0​2​2​0​1​1​7​/​a​n​t​e​i​-​1​7​6​7​8​8​1​2​3​9​.​h​tml

Légende de la photo en première page : Admission au service actif du K‑561 Kazan le 7 mai 2021. (© Kuleshov Oleg/Shutterstock)

Article paru dans la revue DSI n°159, « Ukraine : bataille dans le ciel », Mai-Juin 2022.

Lectures offertes

Lectures offertes

Afin de permettre une meilleure compréhension des évènements qui frappent aujourd'hui l'Ukraine, nous partageons GRATUITEMENT les derniers numéros des nos magazines DIPLOMATIE et DSI consacrés à la géopolitique et aux forces militaires russes. Bonne lecture !

Bienvenue sur Areion24.news,
le portail d'information dédié aux relations internationales et aux questions de Défense des publications d'Areion Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions géopolitiques et stratégiques publiés dans nos différents magazines.

Votre panier