Magazine Les Grands Dossiers de Diplomatie

Les missiles hypersoniques, une technologie militaire de rupture ?

Une arme miracle ?

Les systèmes hypersoniques, dans leurs types et leurs fonctions, connaissent clairement une prolifération à travers le monde, ce qui en fait un marqueur de puissance technologique. Le tableau ci-dessous ne rend pas compte des efforts de recherche conduits en Grande-Bretagne et en Australie ni du deuxième programme hypersonique français, en l’occurrence de démonstration technologique, le VMAX. Mais l’hypersonique constitue-t-il une panacée, sorte « d’arme miracle » ? Il faut sans doute se méfier d’une telle vision. En ce qui concerne la frappe nucléaire, ces systèmes apportent clairement des avantages en termes d’assurance de la frappe, mais ce ne sont pas quelques planeurs hypersoniques qui changeront profondément la donne pour des États disposant déjà de plusieurs centaines (voire de milliers) de têtes nucléaires — soit bien plus que le nombre possible d’intercepteurs en service.

Les systèmes hypersoniques opérationnels ou en cours de développement

En ce qui concerne les frappes conventionnelles, contre des cibles terrestres ou navales, la réponse est encore plus nuancée. L’efficacité des missiles hypersoniques va certes dépendre de leur degré de maturation technique, mais surtout de facteurs autrement plus complexes, tant techniquement que militairement. Frapper un navire de guerre à 1 000 km impose de disposer d’un réseau de capteurs autre que celui du navire ou du sous-marin lanceur, ainsi que de systèmes de traitement de l’information adaptés. Or, cela implique des systèmes complexes et coûteux : avions de patrouille maritime et / ou satellites radar de reconnaissance océanique, liaisons satellitaires sécurisées et postes de commandement interarmées fonctionnels. Au regard de ces seuls critères, l’aptitude du missile russe Zircon à être engagé dans des scénarios antinavires peut être remise en question — du moins à l’heure actuelle.

Cette question de l’environnement militaire dans lequel va s’insérer un système hypersonique est tout aussi importante pour les engins de frappe terrestre. Dans le cas américain, les différents systèmes en cours de développement vont être utilisés dans une vision dite « multidomaine ». Un scénario d’utilisation pourrait voir le pilote d’un appareil de combat ou de drone commander le lancement d’un missile — depuis une batterie au sol, un autre avion ou un bâtiment de la marine — de manière à ce que la frappe se produise quelques minutes plus tard. Arriver à ce résultat impose certes de disposer de missiles, mais surtout de liaisons de données, d’un système de commandement doté d’une intelligence artificielle qui décidera que c’est tel missile de telle batterie qui sera lancé ou encore de personnel formé à une doctrine n’existant pas encore.

Tout cela ne va pas de soi, de sorte que si les États-Unis affichent un certain retard dans leurs essais de missiles, d’autres États sont bien moins avancés qu’eux en ce qui concerne le cadre technique, procédurier et doctrinal dans lequel les capacités seront mises en œuvre. Au-delà, plusieurs États travaillent déjà à des systèmes de défense contre les systèmes hypersoniques.

Les missiles hypersoniques vont-ils changer quelque chose à l’art de la guerre ? D’un côté, on peut se dire qu’ils ne vont pas remplacer d’autres capacités, mais plutôt les compléter : l’innovation militaire procède par additivité car jamais un missile n’a remplacé un combattant. D’un autre côté, on peut également se dire que les zones de bataille vont se dilater et le combat se complexifier. Mais n’était-ce déjà pas le cas le jour où un premier hominidé a essayé une sagaie ?

Article paru dans la revue Les Grands Dossiers de Diplomatie n°70, « Géopolitique et technologies : puissance, souveraineté, défense… », Octobre-Novembre 2022.

Joseph Henrotin, « Armes hypersoniques : quels enjeux pour les armées ? », Briefings de l’IFRI, juin 2021 (https://​bit​.ly/​3​S​f​I​S84)

Lectures offertes

Lectures offertes

Afin de permettre une meilleure compréhension des évènements qui frappent aujourd'hui l'Ukraine, nous partageons GRATUITEMENT les derniers numéros des nos magazines DIPLOMATIE et DSI consacrés à la géopolitique et aux forces militaires russes. Bonne lecture !

Bienvenue sur Areion24.news,
le portail d'information dédié aux relations internationales et aux questions de Défense des publications d'Areion Group. Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions géopolitiques et stratégiques publiés dans nos différents magazines.

Votre panier