Magazine DefTech

ARTIC FIGHTER MEET : les exercices aériens de l’OTAN sur son flanc nord (11-13 août 2023)

Même si les douze hangars de la base sont passés de la tôle au béton armé semi-enterré suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, ils sont étonnement regroupés, compacts, exposés à la menace des missiles supersonique et hypersonique lourds, et ce malgré les récentes avancées russes dans le domaine [11]. Les leçons de la guérilla utilisées de la Force aérienne ukrainienne pour ses chasseurs ainsi ne pas encore avoir été métabolisées, que ce soit par faute de moyens ou par inertie doctrinale. 

L’importance historique du QRA

Au-delà des avantages déjà mentionnés des exercices DACT, Arctic Fighter Meet permet aux forces aériennes suédoises, norvégiennes et finlandaises de maintenir un haut niveau de coopération. Haut niveau de coopération rendu notamment nécessaire pour la gestion de la police du ciel, et notamment QRA (Quick Reaction Alert).

Depuis les années 1960, c’est le poste le plus actif de la chaîne de commandement de l’OTAN. Malgré les forces aéronavales en présence sur l’arc arctique et la mer de Barentz, il y a eu très peu d’incidents si l’on considère que l’armée de l’air norvégienne a procédé à plus de 5.500 interceptions et identifications au fil des décennies. De fait, la période la plus dangereuse n’était pas la plus active.

Bien évidemment, l’activité a chuté après la dissolution de l’U.R.S.S. Même si les provocations continuaient, elles étaient plus sporadiques, la faute à des moyens matériels très limités côté russe, et à la faiblesse de la formation des pilotes russes, qui ne devaient avoir que 40 heures de vol annuelles. Les missions de QRA ont repris à la hausse vers 2006 et 2007. Mais le niveau d’activité des avions russes dans les régions immédiates de la Norvège reste encore très faible et en décroissance par rapport à l’année record de 1984 [12], même avec le regain de tensions depuis 2022. En effet, la Russie redéploye beaucoup de moyens vers la Mer Noire, et même si elle reste une menace évidente dans la région, les forces nordiques semblent de taille pour y faire face en temps de paix. En cas de crise ou de guerre ouverte, des bases comme celle d’Ørland seront de toute manière à même d’accueillir les renforts alliés, qu’ils viennent d’Europe ou d’outre-Atlantique.

Année

Scramble

(Missions d’interception)

Nombre d’avions interceptés

2023

26

45

2022

24

43

2021

34

58

2020

50

96

2019

38

83

2018

57

100

2017

37

59

Annexe 2 - Chronologie récente
  • Février 2022 : La Finlande et la Suède déposent officiellement leur demande d’adhésion à l’OTAN.
  • Depuis le 5 juillet 2022, la Suède est officiellement un « pays invité » de l’OTAN, qui participe aux réunions et aux activités de coordination avec les Alliés. Elle deviendra membre de l’OTAN dès que l’ensemble des Alliés auront ratifié le protocole d’accession.
  • Le 1er mars 2023, le parlement de Finlande approuve par vote une loi autorisant l’entrée avancée du pays dans l’OTAN par 184 voix pour et 7 contre.
  • Mars 2023 : La Suède, la Finlande, la Norvège et le Danemark concluent le 24 mars un accord portant sur l’intégration de leurs capacités aériennes, pour ce qui concerne la formation, la maintenance et les opérations. 
  • Depuis quelques années, la Norvège remplace ses chasseurs F‑16 par des F‑35 plus modernes. En août 2023, la Norvège possède 40 F-35, 12 avions supplémentaires devant lui être livrés d’ici 2025. En début d’année, les pilotes norvégiens ont dépassé les 10.000 heures de vols sur F-35. 
  • En Janvier 2024, la Force aérienne norvégienne a déployé quatre F‑35 en Islande dans le cadre de la mission de protection aérienne du pays, assurée par l’OTAN. Ce déploiement s’effectue avec un minimum de ressources et de maintenance pour assurer le maintien de la police du ciel.
Annexe 3 - Aviation navale russe de la Flotte Nord et de la Flotte Baltique

Source : Piotr Bukowski, « Russian Air Power », Key Publishing Ltd – 28 juin 2023.

Notes

[1] NATO biggest exercise since cold war par Alice Hancok, Mons (Belgique) / https://​www​.stripes​.com/​t​h​e​a​t​e​r​s​/​e​u​r​o​p​e​/​2​0​2​3​-​0​9​-​1​8​/​n​a​t​o​-​l​a​r​g​e​s​t​-​e​x​e​r​c​i​s​e​-​1​1​4​1​3​3​8​8​.​h​tml [2] Arctique : la nouvelle guerre froide – L’enjeu du siècle pour les grandes puissances. Figaro Magazine, vendredi 25 et samedi 26 août 2023, pp 28 à 37. [3] https://​www​.ft​.com/​c​o​n​t​e​n​t​/​d​1​a​f​a​2​6​8​-​a​5​9​b​-​4​2​9​9​-​9​b​2​7​-​b​8​d​7​1​6​8​1​9​417 [4 ] https://​www​.theguardian​.com/​w​o​r​l​d​/​2​0​2​4​/​j​a​n​/​2​6​/​u​s​-​d​i​s​a​p​p​o​i​n​t​e​d​-​t​h​a​t​-​h​u​n​g​a​r​y​-​t​a​k​i​n​g​-​s​o​-​l​o​n​g​-​t​o​-​a​p​p​r​o​v​e​-​s​w​e​d​e​n​-​j​o​i​n​i​n​g​-​n​ato [5] Store luftstyrker har trent sammen under ACE, Mariann Beausire, Tronder Jet Nr2 – 2023. pp 12-13. [6] https://​defence​-industry​.eu/​n​e​w​-​n​a​s​a​m​s​-​c​o​o​p​e​r​a​t​i​v​e​-​a​r​r​a​n​g​e​m​e​n​t​-​e​s​t​a​b​l​i​s​h​e​d​-​b​e​t​w​e​e​n​-​n​o​r​w​a​y​-​r​t​x​-​a​n​d​-​k​o​n​g​s​b​e​rg/ [7] AIM-9X, AMRAAM et AMRAMM Extended Ranges. [8] https://​www​.marines​.mil/​p​o​r​t​a​l​s​/​1​/​P​u​b​l​i​c​a​t​i​o​n​s​/​P​r​e​p​o​s​i​t​i​o​n​i​n​g​H​a​n​d​b​o​o​k​_​3​d​E​d​i​t​i​o​n​.​p​d​f​?​v​e​r​=​2​0​1​6​-​1​1​-​2​3​-​0​9​1​6​4​9​-​367 [9] F-35, L’avion de toutes les contradictions – DSI – Hors-Série N°9° – Juin – Juillet 2023 pp 50 – 53.  [10] https://​www​.airforce​-technology​.com/​n​e​w​s​/​t​y​p​h​o​o​n​-​r​o​a​d​-​l​a​n​d​i​n​g​-​n​a​t​o​-​t​r​i​a​l​-​f​i​n​l​a​n​d​s​-​h​i​g​h​w​a​y​s​-​a​s​-​a​i​r​s​t​r​i​ps/ [11] https://​www​.frstrategie​.org/​p​u​b​l​i​c​a​t​i​o​n​s​/​n​o​t​e​s​/​m​i​s​s​i​l​e​s​-​h​y​p​e​r​s​o​n​i​q​u​e​s​-​c​a​s​-​k​h​-​4​7​m​2​-​k​i​n​j​a​l​-​2​022 [12] https://​www​.tu​.no/​a​r​t​i​k​l​e​r​/​j​a​g​e​r​f​l​y​-​a​v​s​k​j​a​e​r​i​n​g​e​r​-​i​-​n​o​r​d​-​d​e​n​-​f​a​r​l​i​g​s​t​e​-​p​e​r​i​o​d​e​n​-​v​a​r​-​d​a​-​a​k​t​i​v​i​t​e​t​e​n​-​v​a​r​-​l​a​v​e​s​t​/​5​1​5​004

À propos de l'auteur

Patrice Cros

Directeur général du think-tank bruxellois en aéronautique, défense et propriété industrielle, Premier Cercle™.

À propos de l'auteur

Yannick Smaldore

Rédacteur en chef adjoint des magazines DEFTECH et SPACE INTERNATIONAL.

0
Votre panier