Magazine DSI

Armes chimiques. 1. De quoi parle-t-on ?

Par Jean-Jacques Mercier, expert en systèmes d’armes

L’arsenal chimique est complexe : nombreux sont les agents pouvant produire des effets sur les êtres humains, les plantes et les animaux, qui forment les trois grandes catégories de cibles de la guerre chimique. Dans le premier de cette série d’articles, nous revenons sur la question, en commençant par les élémentaires de la classification des agents chimiques.

Les définitions de la guerre chimique varient quelque peu. Ainsi, le Conseil de Sécurité des Nations Unies indiquait-il, en 1969, que « les agents chimiques de guerre sont considérés comme des substances chimiques, qu’ils soient gazeux, liquide ou solide, qui pourraient être employés en raison de leurs effets toxiques sur l’homme, les animaux ou les plantes ». La Convention sur les Armes Chimiques (CAC) indique quant à elle que l’« on entend par produit chimique toxique tout produit chimique qui, par son action chimique sur des processus biologiques, peut provoquer sur les êtres humains ou les animaux, la mort, une incapacité temporaire ou des dommages permanents. Ceci comprend tous les produits chimiques de ce type, quelle qu’en soit l’origine ou le mode de fabrication… ».

Létalité et non-létalité ; persistance et fugacité ; doses létales et incapacitantes

Aussi, plusieurs formes de classification des agents chimiques ont-elles été produites. La première distinction touche aux effets recherchés par les contaminations et permet de cliver les agents létaux (tels que le Soman, le Tabun, le VX, l’Ypérite, etc.) et non létaux (lacrymogènes, BZ, LSD, etc.). Cette distinction est à relativiser en fonction de la dose absorbée par la cible : les gaz lacrymogènes tels que le CS ressortent clairement du domaine non létal, mais une trop grande absorption, couplée à des facteurs prédisposant à des effets indirects – tels que des problèmes cardiaques –, peut s’avérer létale. La distinction entre armes létales et non létales est aussi à relativiser en fonction du type de produit utilisé. Durant la prise d’otages du théâtre de Moscou, le 26 octobre 2002, les forces russes utiliseront un incapacitant/anesthésiant dérivé du Fentanyl et dont le dosage excessif provoquera la mort de 117 otages.

Une deuxième forme de classification prend en compte la forme que va prendre le toxique :

– Elle peut être liquide (comme le VX) et provoquer une contamination par la peau, les agents étant alors qualifiés de persistants et étant le plus généralement disséminés sous la forme de gouttelettes.

– Elle peut être gazeuse, qu’elle soit diffusée sous la forme de vapeur ou d’aérosols fins (inférieurs à 10 micromètres). La contamination se produit par inhalation de l’agent. L’agent est également qualifié de non persistant, voire de semi-persistant, dès lors que son état implique une dispersion sous son propre effet ou encore celui du vent. Ces agents sont également qualifiés de « fugaces ».

À ce stade, il convient d’appréhender la toxicité de chaque agent, qui dépend, dans le cas des toxiques à l’état vapeur, de la durée d’exposition au toxique mais aussi de sa concentration. On utilise alors la notion de « Ct ». Chaque produit dispose, en outre, d’un indice de létalité (Ct L) et d’incapacitation (Ct I). Dès lors qu’il existe des variations dans les effets induits par un toxique sur une personne donnée – en particulier en fonction de l’effort physique qu’elle fournit, qui augmente la fréquence des inhalations (mais aussi de son âge, de son poids, de son sexe, de sa condition physique, etc.) – le calcul de toxicité s’exprime, le plus souvent, par rapport à 50 % d’une population. En résultent donc les indications Ct L 50 et Ct I 50. Mais ces données montrent aussi qu’atteindre la dose létale ou incapacitante peut se produire de différentes façons: pour le sarin, Ct L 50 est de 70 mg/mn/m³, de telle sorte qu’une personne peut mourir en inhalant, au terme de sept minutes, 10 mg de sarin par mètre cube d’air ou encore en inhalant, durant deux minutes, un air chargé de 35 mg de sarin au mètre cube. Il s’ensuit que plus les Ct L et I 50 sont bas, plus l’agent présente de toxicité, dès lors qu’une dose inférieure permet d’atteindre le résultat désiré. L’avantage des Ct est qu’ils permettent de comparer de façon aisée la toxicité des agents entre eux. Dans le cas des agents persistants, sous forme liquide, les effets biologiques découlent d’un contact avec la peau d’une dose mesurée en milligrammes. En résultent donc les notions de Dose Létale pour 50 % d’un groupe (DL 50) et Dose d’Incapacitation pour 50 % d’un groupe (DI 50). Là aussi, plus la valeur est basse, plus le rendement de l’agent est élevé.

Vésicants, hémotoxiques, neurotoxiques, hallucinogènes…

On peut alors envisager une troisième forme de catégorisation, qui prend en compte les types d’agents chimiques et leur action sur les organismes. Les agents létaux peuvent alors être ainsi classifiés :

– Les vésicants sont des agents létaux provoquant l’apparition de lésions sur la peau et les muqueuses qui prennent l’aspect de brûlures. Difficiles à décontaminer, les vésicants laissent apparaître leurs effets après un temps de latence (action « insidieuse »), rendant plus difficile le diagnostic et la thérapeutique (d’autant plus qu’elle peut avoir peu progressé, selon les agents). L’ypérite (1) en est typique et agit à l’état vapeur (contamination par inhalation ou contact avec la peau) ou liquide. Relativement facile à produire à un coût très bas, l’ypérite se solidifie toutefois en dessous de 14°C (2). D’autres toxiques relèvent de cette catégorie : le HN3 (trychloréthylamine), au Ct L 50 équivalent à celui de l’ypérite ; l’agent Q (sesqui-ypérite, très dangereux mais à l’état solide aux températures ordinaires, l’agent L (lewisite) ou encore l’agent T (3).

– Les agents suffocants provoquent des œdèmes pulmonaires cachés par une forte irritation des voies respiratoires qui se calme ensuite – trompant le diagnostic –, alors que l’œdème progresse. Le chlore en est un exemple typique mais, le phosgène (CG) et le diphosgène (DP) sont plus toxiques (4). Dans l’ensemble cependant, les suffocants doivent être employés de façon massive pour causer des effets graves. En contrepartie, ils peuvent être très facilement fabriqués.

– Les hémotoxiques, ou toxiques généraux, inhibent, après inhalation, l’enzyme qui permet aux cellules d’utiliser l’oxygène apporté par le sang, entraînant rapidement des arrêts respiratoires et des crises cardiaques. Ils doivent toutefois être utilisés massivement par des températures basses du fait de leur volatilité. L’acide cyanhydrique (AC) et le chlorure de cyanogène sont les principaux exemples d’hémotoxiques (5). Fabriqués couramment par l’industrie chimique, ils ne sont pas systématiquement bloqués par les cartouches des masques utilisant du charbon (mask-breaker).

Bienvenue sur Areion24.news.
Ce site regroupe une sélection d'articles et d'entretiens rédigés par des spécialistes des questions internationales et stratégiques (chercheurs, universitaires, etc.) et publiés dans les magazines Diplomatie, Carto, Moyen-Orient et DSI.

Les Grands Dossiers de Diplomatie n°54 - L'état des conflits dans le monde - décembre 2019-janvier 2020

Dans notre boutique

Calendar

mars 2018
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

RSS Meks Blog

  • Top 3 proven methods to monetize your WordPress site or blog 17 décembre 2019
    Eager to learn how to monetize your WordPress site or blog in an easy way? Read our guide and learn all about it! The post Top 3 proven methods to monetize your WordPress site or blog appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • Top 8 WordPress audio player plugins to enhance your podcast or music 15 novembre 2019
    What are the top WordPress audio player plugins to choose from for your next music or podcast project? Take your pick from our suggestions! The post Top 8 WordPress audio player plugins to enhance your podcast or music appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • How to add Instagram photo feed to your WordPress site (in 5 minutes!) 1 octobre 2019
    How (and why) to add Instagram to WordPress and see more benefits from that match? We give you all the details and tools to do it successfully yourself! The post How to add Instagram photo feed to your WordPress site (in 5 minutes!) appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • 15 best headline & blog title generator tools to easily boost your SEO 12 septembre 2019
    Ready to increase traffic to your website today? Use these headline generator tools and improve your click-through-rates! The post 15 best headline & blog title generator tools to easily boost your SEO appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • How to create a Facebook Page for your blog (plus PRO tips) 4 septembre 2019
    Wondering how to create a Facebook Page for your blog knowing that you really do need one? Follow our in depth guide and learn how to create and manage attractive and successful Facebook Page! The post How to create a Facebook Page for your blog (plus PRO tips) appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • Beginners guide on how to redirect a page in WordPress 29 août 2019
    Whether you’re trying to redirect a page in WordPress or just want to discover and understand why it’s important, use this guide to help you get ahead of it and learn all there is to it. The post Beginners guide on how to redirect a page in WordPress appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • The best Facebook Groups for SEO to improve your knowledge and rankings 21 août 2019
    Are you tired of searching for the best Facebook groups for SEO to improve your knowledge and learn about the tricks from the trade? The post The best Facebook Groups for SEO to improve your knowledge and rankings appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • Useful rank tracking plugin and tools recommendation to improve your WordPress website SEO 15 août 2019
    Are you looking for a reliable rank tracking plugin to track your rankings on search engines and improve SEO strategy? Here is our top recommendation! The post Useful rank tracking plugin and tools recommendation to improve your WordPress website SEO appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic
  • 6 reasons why you should never use WordPress nulled themes 7 août 2019
    What are WordPress nulled themes and should you use them, are they really that bad as people say or it’s just to scare you away from using the good stuff for free? In this article, we’re explaining in details why you should never ever use these kinds of themes. The post 6 reasons why you […]
    Ivana Cirkovic
  • Top 6 WordPress Portfolio plugins (hand-picked by designers) 31 juillet 2019
    Wondering what type of WordPress Portfolio plugins to use to showcase your work? Read our recommendation and choose between these top eight I present to you today. The post Top 6 WordPress Portfolio plugins (hand-picked by designers) appeared first on Meks.
    Ivana Cirkovic

Text

Distinctively utilize long-term high-impact total linkage whereas high-payoff experiences. Appropriately communicate 24/365.

Pin It on Pinterest

Votre panier
Areion24.news

GRATUIT
VOIR